Plaidoyer pour la réouverture des maisons de rendez-vous

En tant que bricoleuse émérite et amatrice de travaux de tous genres, et comme tout.e rescapé.e de chantiers de rénovation à durée indéterminée, « finitions » était pour moi un vilain mot qui évoque l’ultime effort à fournir avant de pouvoir ranger définitivement clés, pinceaux et autres outils et de m’adonner en bonne âme et conscience au… Lire la Suite

Pas d’âge pour un premier massage

Le rendez-vous est pris par une proche, au détour d’une rencontre fortuite. Vu son âge et le lien de parenté dont elle fait état, je suppose que la personne que je vais aller masser à domicile à sa demande n’est plus toute jeune. En effet, lorsque le lendemain je me présente à l’adresse indiquée, une… Lire la Suite

Maux de femme(s), mots de massage

Le massage, c’est parfois une histoire douloureuse racontée à mi-mot, l’évocation d’une blessure, de corps malmené, de mauvais rêves éveillés, d’une plaie à panser. Écouter, recueillir en silence, prendre le premier contact avec la peau, à travers le tissu du paréo aux couleurs d’été, si gaies et fraîches en dépit des paroles qui flottent encore… Lire la Suite

Songe d’été

Le massage ouvre des portes. Sur des lieux d’une beauté insoupçonnée, à l’abri des regards, à l’ombre des siècles, chargés d’Histoire et d’histoires, à l’ombre tout court, offrant un peu de fraîcheur, voire un frisson entre deux ruelles suffoquant dans la chaleur d’un après-midi d’été. Je découvre Avignon autrement, intimement, j’avance en silence, d’un de… Lire la Suite

Génial, divin… mais pourquoi donc ?

Génial, divin ou « ça fait du bien » pour les envolées les plus pudiques, le massage suscite un florilège de compliments qui vient flatter les oreilles du masseur. Si réaliser un bon massage (sous-entendu un « vrai » vs les papouilles de chéri.e, si agréables soient-elles) n’est peut-être pas à portée de main de tous, sans vouloir faire… Lire la Suite